Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 10:02

Pièce de quartier en un acte et trois personnages.

 

 

Les personnages : - Mariama, une petite fille de 11 ans

- Amadou 'Ama', un petit garçon de 12 ans

- Ibou, le copain plénipotentiaire, 10 ans

 

 

Quand Amadou avait aperçu Mariama la première fois dans la rue, elle lui avait tout de suite plu. Après l'avoir revu plusieurs fois, il dût se rendre à l'évidence. Il aimait la petite. Seulement, comment faire pour qu'elle le sache. Amadou n'est pourtant pas d'un naturel timide, cependant il n'osait pas l'aborder. Il en parla alors à Ibou, un de ses copains. Ce dernier accepta l'importante mission qu'on lui confia, chaussa ses dalous et alla s'enquérir si la petite voulait devenir la copine de son copain. Mariama était trop heureuse que la demande qu'elle attendait depuis trop longtemps lui fut enfin faite. 'Oui, je veux bien'. Le copain s'empressa d'aller transmettre la bonne nouvelle. Et une belle histoire commença. Mais comme tout ce qui commence doit finir un jour, six mois après, Amadou espaça ses visites, puis les arrêta définitivement. Une autre petite fille avait pris place dans le coeur d'Amadou.

 

Le grand silence inquiéta Mariama. Elle en demanda les raisons à Ousseynou, un autre copain d'Amadou. La réponse l'ébranla. Elle prit du papier, un stylo, des ciseaux et de sa plus belle écriture, se mit à rédiger une lettre :

 

Samedi 11 Décembre 2010

 

Chère Ama,

 

lettre-damour-no-name-kl.jpg 

Chère Ama, c’est moi Mariama qui y’a écris cette lettre parce que tu y’a dit à Ousseynou que moi je sort avec une autre garçon qui te l'a dit. Je tem suplis dit le moi. Je suis une musulmane. Je ne fait pas cette chose de salté. Moi le première garcon que je connaissais, c’est toi. Je t’ai mit toi seule dans mon cœur. Si moi je dit que je sort avec une autre garçon qui n’ai pas toi je ne dit pas la vérité. Quand on m’avait dit que toi tu sortait avec une autre fille je te l’ai dit sérieusement je te le jure sur le tombeaux de mon grand-père et même de ma mère. Je t’aime croix moi. Si moi je t’ai mit dans mon cœur je ne t’enleverai j’amais. Si tu veux aussi croire les langues des inconnues tempis. Si tu veux me laisser aussi tempis.


 

Avec les ciseaux, elle découpa des petites entailles sur les bords de la feuille, donnant à sa lettre un air de dentelle. Elle porta ensuite la missive à Ibou et le chargea de la remettre à Ama, qui ne la lira que la semaine prochaine, quand il viendra en ville pour les vacances de Noël.

 

Ceux qui disent que les histoires d'amour n'existent pas en Afrique, ceux-là ne connaissent rien du tout.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

razack 10/06/2014 14:47

Triste na billahi

wolofi 17/12/2010 04:35



J'ai comme l'impression que
nous nous connaissons d'une autre vie ... Est-ce exact?
En tout cas, merci pour le petit mot.



Espress'O 15/12/2010 21:21



Beau et touchant, oui il y en a beaucoup qui ne comprennent pas.



  • : Le Petit Wolof
  • Le Petit Wolof
  • : Du wolof et encore du wolof ainsi que ce que je vois de ma fenêtre.
  • Contact

The Wolof-Multilanguage Live Dictionary Project
Le Dictionnaire Wolof-Multilingue Vivant !



translator  wo-en en-wo grammar talk   $ 
      grammatik konversation  
HOME wo-fr fr-wo grammaire conversation sciences fr

Recherche

Chic Meteo
Holidays

♦ Las Vegas
♦ New York
♦ UTC/GMT
♦ Paris
♦ Dakar

 

 

NON à l'excision !

ŋ [ ] À Ññ Çç ß Óó Ëë Ïï Öö
 @ ½ ¼ Ää Üü ÷ ▀ ² ■ ª º

Clearskin Is Beautiful

 

Al-Nd-Petit-Wolof.jpg
Le Petit Wolof deviendra grand.
 
 

  
anti-xeesal.jpg  
Anti-xeesal Campaign.
       
 

 


pied_top.jpg